Rechercher
  • Christophe Baliko

HYPNOSE EXPLORATOIRE: "traveling without moving.."

Dernière mise à jour : 15 avr. 2021


Hypnose exploratoire - christophe baliko

Pictures by C.baliko

Hypnose Exploratoire.


L’hypnose, est peu à peu entrée dans les moeurs, et la plupart d’entre nous a déjà entendu parler de ce phénomène où une personne, appelée sujet, client, ou patient selon le cadre, est amené à entrer dans un état modifié de consciences (EMC) grâce à un tiers, appelé hypnotiseur, ou hypnothérapeute. Souvent, la personne qui désire “faire” de l'hypnose se rend chez l’hypnotiseur dans un but bien précis. Cet ensemble de techniques et méthodes, visant à modifier notre perception, est principalement utilisé dans 3 cadres : le plus connu l’hypnose de spectacle, où l’hypnose y est plus directe et dont l’objectif est de divertir parfois au dépens de l'hypnotisé. Ensuite, il existe l’hypnose à orientation thérapeutique, ou de développement personnel. Dans ce cadre, l’hypnotiseur est un praticien en hypnose ou un hypnothérapeute, qui est formé, en plus des techniques de mise en transe, à des outils de psychothérapie et/ou de coaching. L’objectif de ces rencontres est de travailler un problème plus ou moins grave aux moyens de la transe hypnotique et de thérapies. Plus récemment arrivée en Europe, alors que déjà bien implantée dans la culture outre atlantique, l’hypnose dans le cadre médical, celle-ci peut-être utilisée dans le cadre de l’analgésie et actes chirurgicaux ou dentaires, en oncologie, ou encore les troubles cutanés et digestifs.

Moins connue et pourtant plus ancienne, je dirais même primordial, dans le sens temporel du terme, l’hypnose exploratoire commence à se faire une place. Il ne s’agit plus ici de divertir autrui, ni de travailler un objectif, ou de permettre un acte médical, mais bien de vivre la transe pour la transe. Notre culture occidentale, nous a coupé de la pratique des emc, pourtant bien connue des société dite primaire, ou ancienne. Un peu partout dans le monde les anciens pratiquaient des cérémonies ou rituels de transe que ce soit le druide chez nous , ou les pythies et oracles en Grèce, ou encore, les danses et huttes de sudations chez les amérindiens. De nos jours, un regain pour cette pratique dépouillée de tout aspect religieux, ou spirituelle réapparaît. Parfois appelée psychonaute, la personne choisit d’aller en transe avec l’aide d’un tiers ou en auto-hypnose, pour explorer, voyager dans des mondes, où l’espace et le temps n'obéissent plus aux règles de la physique classique. À l’instar des chamanes, mythiques ou autres grands méditants, le sujet ici s’offre la possibilité de se reconnecter à des ressources internes pour modifier ses perceptions. Nous avons toutes et tous ces facultés, mais parfois nous les ignorons, même parfois volontairement, car socialement, elles ont peu de place. Notre enseignement et fonctionnement quotidien, très cartésien, logique et matérialiste, laisse malheureusement peu de place à la rêverie, à l’imaginaire. Il y a pourtant un regain, pour ces explorations, parfois au détriment de la sécurité et du bon sens, il suffit de constater le nombre de personnes qui recherchent les effets des drogues et des psychotropes, qui, s'ils sont pris sans connaissance, risque de créer des dégâts, parfois irréversibles. Ou le regain pour un néo-chamanisme, souvent bien loin des traditions initiales.

Avec l’hypnose exploratoire, nous nous connectons à cette partie intérieure, ancienne, infantile parfois, qui n’est pas domptée par les croyances, et ce, sans aides, ni béquilles extérieures, qu'elle soit chimique ou culturelle. Ces voyages, qui sont en quelque sorte des formes modernes et désacralisées des voyages chamanique, se font en séances individuelles ou en groupes guidés par une personne formée, de préférence, un hypnopraticien ou hypnothérapeute qui pourra vous accompagner et accueillir ce qui vient. Le voyage se fait à partir d’un thème proposé ou choisi. Ces thèmes n’ont de limites que la créativité et l’imaginaire de la personne. La seule règle de base, une ouverture d’esprit indépendante de toute croyance. Parmi les thèmes possibles, et il y a en a bien d’autres, on peut retrouver les vies antérieures, être son propre hypnotiseur, ou encore écrire sa propre légende, explorer les vies en étant incarné dans un autre corps, explorer ses croyances, développer sa créativité... Et ce une fois encore, peu importe que nous y croyons ou pas, que ce soit vrai ou pas, là n’est pas le débat, et il n’a pas lieu. Juste vivre une expérience. Et peut-être en ressortir grandi, en se connaissant mieux. Imaginez-vous devenir un oiseau survolant des plaines, ou être capable de ralentir le temps, et de percevoir les choses complètement différemment en étant un arbre... Si vous aviez la possibilité de retourner au moment où vous avez posé une décision, une intention, et vivre votre vie en ayant fait d’autres choix, qu’est qui se passerait ? Abandonner votre corps et devenir autre chose…. En toute sécurité.

Une autre façon d’explorer ces univers, consiste à travailler sous la forme de Rêve Éveillé Dirigé (RED) mis au point par Robert Desoille, dans les années 60. L’idée ici n’est plus de travailler sur un thème préétabli, mais de partir d’un contexte, décors, éléments, symboles et d’explorer ici les association d’idée au travers la transe, ce qui se présente, dans ce cadre c’est l’hypnotisé qui dirige et l’hypnotiseur qui accompagne.

Retrouver cette partie de nous, un peu plus libre, un peu plus fantaisiste et puis reprendre sa route….

Voyager sans se déplacer…..


Par christophe Baliko

56 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout